Accueil Auteur
Auteur

Laurent

Définition de RP

par Laurent
definition rp

Le RP est l’acronyme de Relations Publics (anciennement Relations Publiques). Mais c’est aussi l’initiale utilisée pour désigner les relations presse.

Que signifie l’acronyme RP ?

Dans son utilisation la plus courante, le sigle RP désigne les Relations Publics. Il correspond à l’ensemble des techniques et méthodes de communication utilisées par les entreprises ou les marques pour établir une relation d’estime, de confiance et d’adhésion avec leurs publics. Ces actions sont destinées à donner une meilleure réputation et une image favorable à la société ou la marque auprès de ses différents publics.

Ces derniers sont les consommateurs, les partenaires, les employés, les fournisseurs, les distributeurs, les pouvoirs publics, les élus, les leaders d’opinion, les actionnaires, les ONG, les associations, etc. En ce qui concerne les outils utilisés ou les actions mises en place pour les relations publics, on peut citer les relations presse les réceptions, le mécénat, la participation à des salons professionnels, etc.

L’initiale RP fait aussi référence aux Relations Presse. Elles représentent l’ensemble des actions et techniques de communication utilisées par les entreprises ou les marques pour communiquer avec les médias journalistiques (journal, blog, Internet, télévisions, radio, etc.). Cette communication permet à la société d’avoir une bonne couverture presse et donc de mieux promouvoir ses produits ou services.

Cet outil de communication ne concerne pas uniquement les grandes entreprises. Il peut aussi servir aux TPE et aux PME. Les relations presse présentent plusieurs bénéfices pour les entreprises. Elles offrent l’avantage d’un ciblage assez précis et d’un bon rapport coût-résultat. De plus, leur impact sur l’image de la société est certain.

 

FacebookTwitterPinterestEmail
placewithedits

La mention « Placewithedits » s’affiche depuis quelque temps sur les profils des utilisateurs des pages Google My Business et de l’application Google Maps. Ce terme, qui combine trois mots anglais « Place », « with » et « edits », paraît difficile à cerner. Il désigne un outil de Google dont l’intérêt n’est pas évident pour les internautes. À quoi peut donc servir cet outil de Google ?

Placewithedits : de quoi s’agit-il ?

Placewithedits signifie littéralement en français « endroit avec des modifications ». Cette mention s’affiche sur les pages qui ont été modifiées depuis qu’elles existent. Son apparition sur une page Google My Business prouve que cette dernière a enregistré des modifications. Idem lorsqu’il s’agit des pages des résultats de recherche dans Google Maps. Les modifications peuvent entre autres concerner :

  • le changement de logo ;
  • le changement de coordonnées téléphoniques ;
  • le changement d’adresse physique ;
  • le renseignement d’une nouvelle adresse e-mail ;
  • le changement d’horaires d’ouverture d’une boutique, etc.

Tout internaute a la possibilité de soumettre des modifications d’informations sur un site internet ou dans Google Maps. En revanche, les nouvelles informations ne seront affichées que lorsque Google les aura validées. C’est à partir de ce moment que la mention « Placewithedits » s’affiche pour signaler les changements. Son apparition confirme au professionnel utilisant Google My Business ou Google Maps que ses modifications ont bel et bien été approuvées par le moteur de recherche.

placewithedits

Qu’implique la mention Placewithedits sur Google My Business ?

La mention « Placewithedits » s’affiche sur une page Google My Business dans le but d’informer les internautes que des modifications y ont été effectuées. Elle montre que la page n’est pas restée intacte depuis sa conception et son indexation par les algorithmes de Google. Il paraît évident que votre page Google My Business ne saurait rester sans modification au fil du temps et au fur et à mesure que votre activité évolue.

La mention « Placewithedits » est le signe que vous mettez à jour régulièrement les informations liées à votre entreprise ou boutique en ligne. Elle rassure les internautes sur le fait que la page n’est pas obsolète et que son propriétaire est actif. Quels que soient les changements que vous apportez à votre profil, l’affichage « Placewithedits » apparaîtra lorsqu’ils sont validés par Google. Cette mention informe simplement les utilisateurs d’internet sur l’état de votre page Google My Business.

L’outil « Placewithedits » n’est ni positif ni négatif pour vous. Si vous modifiez les informations de votre profil ou page, il s’affichera. Si la mention n’apparaît pas suite à vos modifications, cela signifierait que ces dernières n’ont pas été certifiées par Google. Il vous faudra alors revoir vos informations.

Placewithedits dans Google Maps : quel effet ?

La mention « Placewithedits » joue le même rôle dans Google Maps que sur les pages Google My Business. Dans ce cas, elle montre essentiellement qu’un emplacement a été modifié depuis la première fois qu’il a été marqué sur les pages web. En tant qu’utilisateur de Google Maps, si vous déplacez votre boutique d’une localité vers une autre, vous devriez notifier le changement dans l’application.

En conséquence, le marquage « Placewithedits » apparaîtra pour signaler aux prospects et clients que votre emplacement a été modifié depuis sa création. Cet outil de Google peut également permettre de savoir qu’un local commercial a été vendu ou loué à une autre personne. En tant que professionnel, il faut savoir que vous n’êtes pas la seule personne pouvant modifier la position de votre local dans Google Maps. N’importe quel internaute peut le faire s’il constate qu’il y a vraiment eu un changement d’emplacement.

Vous pouvez cependant être rassuré, car de fausses informations ne seront pas prises en compte. Google veille à ce que les informations données à propos des emplacements indiqués dans son application de localisation soient exactes. En cas de modification, le moteur de recherche vérifie donc la véracité des informations avant de les valider et d’afficher le Placewithedits.

Placewithedits : quel impact sur le SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel sur Google est soumis à des critères. Le non-respect de ces derniers entraîne des pénalités pour le site fautif. L’apparition du jour au lendemain de la mention « Placewithedits » sur votre page web pourrait vous donner des inquiétudes par rapport au SEO. Il ne s’agit cependant pas d’une pénalité de Google. De même, si vous vous demandez si le marquage « Placewithedits » impacte positivement le référencement de votre site, il faut savoir qu’il n’en est rien.

Cette mention n’a aucune influence sur le positionnement sur le moteur de recherche. Son seul rôle est d’informer les internautes que des changements ont été faits sur la page consultée. Si vous modifiez des informations dans Google My Business ou Google Maps afin d’améliorer le SEO, la mention « Placewithedits » apparaîtra. Cela ne signifie pas que cette mention a un quelconque effet sur le référencement.

Comment afficher Placewithedits sur une page web ?

Le marquage « Placewithedits » étant le symbole de la mise à jour fréquente d’une page, vous souhaitez peut-être le voir sur votre page Google My Business ou dans Google Maps. Pour faire apparaître cette mention, vous devez impérativement modifier au moins une information. Allez sur votre page Google My Business ou dans l’application Google Maps. Connectez-vous à votre compte professionnel.

Vous pouvez également retrouver la fiche d’informations de votre entreprise ou boutique en effectuant une recherche dans l’application de localisation. Sur la page ciblée, cliquez sur la photo de profil et ensuite sur « Modifier le profil ». Vous aurez alors la possibilité de changer une information, une photo ou une vidéo. Une fois la modification effectuée, Google devrait la valider dans les minutes qui suivront. La mention « Placewithedits » fera alors son apparition, signe d’une nouvelle mise à jour de la page. Cela permettra de montrer que votre entreprise est toujours active.

Est-ce possible de supprimer la mention « Placewithedits » ?

Pour une raison ou une autre, vous pourriez ne pas vouloir voir la mention « Placewithedits » sur votre page ou profil. Si vous pouvez provoquer l’apparition de ce marquage, le contraire n’est pas possible jusque-là. Vous ne pouvez pas retirer cette mention de votre page web. Ce n’est même pas possible de la masquer.

Les pages de renseignements de Google My Business et de Google Maps ne fournissent pas des informations pour supprimer ou voiler le symbole. La mention « Placewithedits » finit par disparaître d’elle-même. Puisqu’elle n’a aucun effet négatif sur votre activité, il ne servirait à rien de vous acharner pour la faire disparaître. Ce marquage indique simplement que des modifications récentes ont été effectuées. Il s’agit donc d’un bon indicateur d’activité d’une société.

FacebookTwitterPinterestEmail
metier de consultant seo

Le consultant SEO est un expert du référencement naturel et du webmarketing. Il intervient chez ses clients pour améliorer le positionnement de leur site dans les résultats des moteurs de recherche. Il doit donc analyser la situation actuelle du site de son client, lui faire ses meilleures recommandations pour améliorer l’existant et suivre les performances de la nouvelle stratégie qu’il mettra en place. Le SEO étant en constante évolution, le consultant doit également se tenir au courant des derniers développements en matière de référencement naturel.

 

Le métier de consultant SEO

Cet expert travaille au sein d’une entreprise, d’une agence de webmarketing ou en freelance. Il doit avoir de solides compétences en communication, en marketing et en informatique. Ce professionnel planifie, met en place et gère la stratégie SEO de son entreprise ou de son client. Il intervient à plusieurs niveaux comme le webmarketing, l’analyse de la stratégie actuelle, la planification de la nouvelle stratégie SEO, la construction de liens et le choix des mots-clés, etc. Pour plus d’informations sur la vision

Ses missions varient en fonction des besoins du client, mais il est toujours contacté pour améliorer la présence en ligne. Il peut être sollicité pour créer une première stratégie SEO pour un client qui n’a pas encore défini la sienne ou améliorer celle qui est actuellement en place.

Ses responsabilités incluent les éléments suivants :

  • faire un audit du site
  • planifier, développer et implémenter la stratégie SEO
  • améliorer le référencement organique du site
  • identifier et contrôler les KPI du retour sur investissement (ROI)
  • maximiser le ROI
  • effectuer une recherche approfondie des mots-clés pertinents
  • préparer et présenter les rapports au client
  • identifier les différents personas pour un meilleur ciblage de l’audience
  • identifier les faiblesses et problèmes actuels et proposer des axes d’amélioration
  • faire des recommandations pour l’optimisation des procédures et de la productivité
  • travailler de concert avec les services marketing et de développement web pour la mise en place de ses recommandations
  • se tenir informé des développements dans le secteur du SEO

Dans certains cas, le client pourra également solliciter le consultant SEO pour l’optimisation de sa présence sur les réseaux sociaux, ou SMO. Sa mission consistera alors à utiliser ces plateformes pour générer du trafic vers le site web du client, mais aussi à faire en sorte que le contenu de son site puisse être partagé en externe.

missions consultant seo

Consultant SEO : Etudes, diplômes, salaire et formation

Réaliser les différents audits

Pour pouvoir conseiller son client, le consultant SEO commence par analyser les performances de son site et de sa stratégie actuelle. Une bonne stratégie repose sur trois aspects d’un site : l’on-site, la sémantique et l’off-site.

L’on-site constitue la base de la stratégie et concerne l’aspect technique du site. Le consultant SEO analyse le design du site et son code HTML, son indexabilité, son optimisation pour le crawl et son maillage interne. La qualité de ces différents éléments facilite ou complique le travail des bots des moteurs de recherche.

L’expert vérifie également son adaptabilité sur tous les supports – mobile comme PC. Le responsive design est d’une importance critique, car un grand nombre de visites sont effectuées sur smartphone ou tablette. Un site non adapté au mobile décourage le visiteur et raccourcit drastiquement le temps qu’il passera dessus. Le design du site doit être aussi fluide sur mobile que sur ordinateur. S’il est simplifié, il doit tout de même permettre au visiteur de trouver ses repères sans trop de difficulté.

La sémantique concerne les mots-clés utilisés, la pertinence des informations, la qualité du contenu et le balisage META. Comme le contenu doit être adapté à l’audience, le consultant SEO doit identifier les cibles et analyser la stratégie de la concurrence par rapport à ces cibles.

Le dernier axe de la stratégie SEO est sa popularité off-site. Elle se traduit par les backlincks (pilier fondamental du netlinking), le référencement local (sur My Google Business par exemple) et aussi par la stratégie du client sur les réseaux sociaux.

Faire des recommandations pour la stratégie SEO

Suite au travail de fond et d’analyse, le consultant SEO est en mesure d’identifier les faiblesses de la stratégie de son client. Il lui fait ses meilleures recommandations stratégiques en fonction des moyens disponibles.

S’il juge que l’aspect technique du site de son client est défaillant, il pourra lui proposer certaines modifications. Un site trop ancien ou mal structuré nécessitera parfois une refonte totale pour obtenir les meilleurs résultats, tandis qu’un site optimisé facilite le travail des bots des moteurs de recherche. Dans ce dernier cas, le consultant se concentrera sur son contenu et sur l’aspect off-site. Le contenu doit faire l’objet d’une stratégie à part entière. Elle va permettre au client de se positionner sur des thématiques bien définies et qui vont attirer plus d’audience sur son site. Un contenu optimisé aidera aussi à faciliter le crawl du site.

Le consultant SEO pourra proposer une stratégie off-site à son client pour améliorer la popularité de son site. Les liens externes (backlinks) sont pris en compte par les moteurs de recherche et permettent d’optimiser le référencement d’un site de manière naturelle. Le consultant peut proposer à son client de planifier ou d’améliorer sa stratégie de netlinking pour booster sa visibilité web de manière durable et sans passer par le SEA (référencement payant).

Analyser les performances et le ROI du SEO

Après avoir mis toutes ses recommandations en place, le consultant SEO doit contrôler les performances de la nouvelle stratégie mise en place.

Il identifie les KPI et les outils les plus appropriés pour leur suivi. Il s’agit par exemple du volume de trafic organique, du classement des mots-clés utilisés, du temps passé sur le site et sur différentes pages, ainsi que de la qualité et de la quantité des backlinks. Ces KPI peuvent être contrôlés grâce aux outils gratuits des moteurs de recherche. Pour une analyse plus poussée et plus fiable, le consultant SEO pourra choisir de les combiner à des solutions plus complètes et payantes, en adaptant toutefois sa stratégie au budget du client.

Il rapporte ensuite les résultats obtenus et l’analyse qu’il en fera au client. Cela permettra à ce dernier d’évaluer les retombées commerciales de son travail.

Sources annexes :

 

FacebookTwitterPinterestEmail

Définition de dropshipping

par Laurent
definition dropshipping

Le dropshipping est un modèle de business qui a vu le jour aux États-Unis et au Canada, et qui est utilisé par les grands sites e-commerces. Ce business en ligne consiste, pour le vendeur, à servir d’intermédiaire et donc à commercialiser un produit qui ne lui appartient pas et qu’il ne possède pas en stock.

Le dropshipping : fonctionnement et avantages

Le dropshipping, dont la traduction en français est livraison directe ou expédition directe, est un type de e-commerce devenu très populaire ces dernières années. En réalité, il est question d’un système de vente en ligne qui met en jeu trois acteurs, à savoir :

  • Le drop shipper ou revendeur : il dispose d’une boutique en ligne sur laquelle il met en avant les produits appartenant à une autre personne et sur lesquels il possède une marge après leur vente
  • Le fournisseur (grossiste ou usine de fabrication) : c’est celui qui possède les articles proposés par le revendeur
  • Le consommateur : c’est le client qui achète le produit via le site du drop shipper

Il s’agit donc d’un système tripartite dans lequel le client procède à l’achat d’un article se trouvant sur le site e-commerce du dropshipper. Ce dernier qui est un distributeur intermédiaire achète la marchandise à un fournisseur tiers qui l’expédie directement au consommateur qui en a fait la commande. La pratique du dropshipping présente plusieurs bénéfices pour les distributeurs. En effet, celui-ci peut lancer son activité avec un petit investissement. Un autre avantage pour le e-commerçant est qu’il n’aura pas à gérer les contraintes logistiques et financières liées à la gestion des stocks et à la livraison du produit.

FacebookTwitterPinterestEmail

Définition de CPM

par Laurent
definition CPM

Le CPM est le sigle de Coût Pour Mille ou Cost Per Mille en anglais. Il correspond soit au coût de mille contacts publicitaires soit au prix à payer pour qu’un matériel publicitaire totalise 1000 vues.

Définition et principe du CPM

Le Coût Pour Mille (CPM) est un terme largement utilisé en marketing. Sa signification varie selon le contexte dans lequel il est utilisé. Ainsi, en marketing traditionnel, le CPM représente le coût pour mille contacts publicitaires. L’annonceur s’en sert pour comparer les prix des supports d’un média. Utilisé en marketing digital, le CPM désigne le coût pour mille impressions. Alors qu’il existe différentes solutions de facturation comme le CPC (Coût Par Clic) et le CPA (Coût par Action), le CPM représente le mode de facturation le plus utilisé des espaces publicitaires sur Internet.

La valeur obtenue après le calcul du CPM représente ce que l’annonceur doit payer pour que son annonce publicitaire ou sa bannière publicitaire soit affichée 1000 fois. En d’autres termes, c’est le prix à payer pour que le matériel publicitaire soit vu par 1000 internautes. La formule utilisée pour calculer le CPM est la suivante :

CPM = (Budget total allouer à la campagne publicitaire / nombre total d’impressions) x 1000

Le CPM est assez avantageux pour les entreprises. Grâce à cet indicateur, les annonceurs ont une excellente connaissance de la rentabilité de leurs annonces publicitaires. Ce qui leur permet de renforcer leur image de marque, d’accroître leur notoriété ou de promouvoir, de façon plus efficace, les futurs produits ou services qu’ils auront à proposer.

Le persona marketing est la représentation fictive des acquéreurs d’un produit ou d’un service donné. Le persona en marketing représente donc le profil de client parfait aux yeux d’une entreprise.

FacebookTwitterPinterestEmail
savoir business plan

La création d’une entreprise passe obligatoirement par l’élaboration d’un business plan. Ce document concrétise votre projet et permet d’argumenter sa nécessité et son bien-fondé auprès des financeurs. Étant donné l’importance du business plan, sa rédaction peut être un exercice complexe qui mérite la connaissance en amont de certains points essentiels. Que ce soit au niveau du fond ou de la forme, votre business plan doit détailler de manière très structurée votre projet.

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le business plan est aussi connu sous le nom de « plan d’affaires ». Il s’agit d’un document de référence qui englobe et synthétise tous les éléments relatifs à un projet de création d’entreprise. L’obtention d’un financement dépend grandement de la pertinence de ce document. Il est donc nécessaire de le rédiger avec le plus grand soin et la plus grande attention.

Business plan : l’importance du mapping concurrentiel

Le mapping concurrentiel reste de loin le meilleur outil marketing pour mesurer et faire un suivi de la concurrence. Il se traduit par une représentation graphique à deux axes qui permet d’identifier le positionnement d’une marque sur le marché vis-à-vis de sa concurrence. Il est donc en quelque sorte l’illustration parfaite de la partie « concurrence » de votre business plan. Vous obtiendrez le graphique en vous basant sur deux critères à choisir soigneusement et stratégiquement.

Quelles sont les étapes d’un mapping concurrentiel ?

Tout d’abord, vous devez sélectionner les variables, c’est-à-dire les critères pour réaliser la comparaison. Vous pouvez par exemple comparer le tarif et la satisfaction de la clientèle. Ensuite, déterminez vos concurrents. L’idéal est de faire une recherche sur les annuaires et les moteurs de recherche. Prochaine étape : procéder au mapping. Puis, il faudra analyser le graphique et classer vos concurrents.

Quels sont les avantages du mapping concurrentiel ?

Le mapping concurrentiel vous aide à avoir une vue d’ensemble sur votre concurrence. Il est possible de changer au fur et à mesure les deux critères du mapping. Ainsi, vous collecterez plus d’informations. Le mapping concurrentiel s’avère également utile pour soigner votre image de marque. Vous arriverez même à distinguer vos concurrents directs et indirects. Surtout, le mapping concurrentiel vous donne l’occasion d’identifier votre niche et d’élaborer de façon plus précise votre business plan.

business plan

De quoi un business plan doit-il être composé ?

Les réponses aux questions ci-après vous permettront de connaître les principaux points à aborder dans votre business plan. :

  • Quelle est l’identité de votre future entreprise ?
  • Quels types de produits ou services allez-vous vendre ?
  • Qui seront vos cibles ? (étude de marché)
  • Quelle sera votre stratégie commerciale ?
  • Avez-vous des concurrents ? Lesquels ? (étude de marché, mapping concurrentiel)
  • Comment seront fabriqués vos produits ?
  • Quel sera le montant dont vous aurez besoin ? (plan financier)
  • À combien sera estimé le ROI (retour sur investissement) ? (prévisionnel financier)

Veillez à bien structurer votre document pour qu’il convienne en même temps au projet et au lecteur.

Rédaction de business plan : quelles sont les erreurs à éviter ?

Ne prenez pas à la légère la forme du document. Dans ce sens, votre business plan ne doit pas excéder les 30 pages, avec un minimum de 20 pages. Évitez un contenu trop long et allez droit à l’essentiel.

Autre point important : n’oubliez jamais d’analyser votre concurrence sur le marché. Les concurrents font partie des acteurs du marché. En tant que chef d’entreprise, vous êtes donc tenu de connaître les forces et les faiblesses de vos concurrents. Cela vous permettra d’optimiser votre stratégie.

FacebookTwitterPinterestEmail
prospection

La prospection est une action marketing importante pour toutes les entreprises. C’est un processus essentiel, car il permet de gagner de nouveaux clients. Cette stratégie marketing utilise différentes techniques pour identifier et contacter des clients potentiels (prospects). Elle permet ensuite de convertir ces derniers en clients réels en les incitant à l’achat d’un produit ou d’un service de l’entreprise. Cela amène idéalement à les fidéliser à terme.

L’importance de la prospection commerciale

Très importante dans le processus de développement d’une entreprise, la prospection doit faire l’objet d’une bonne préparation. Pour ce faire, il est nécessaire d’établir une base de données qui permettra de mettre sur pieds un plan pour l’opération. Selon les objectifs et les prospects ciblés, la prospection est gérée par différents acteurs. Ainsi, en B2B, ce sont les commerciaux qui s’occupent de la prospection. En B2C par contre, elle est laissée à la charge des publicitaires.

La prospection commerciale se fait en plusieurs étapes et l’utilisation de plusieurs méthodes et outils sera nécessaire pour toucher la cible visée. Comme moyens utilisés pour la prospection, on peut citer :

  • Le publipostage qui est une prise de contact avec le potentiel client par e-mail ou courrier
  • La prospection téléphonique via les appels téléphoniques
  • La prospection digitale qui se fait sur les réseaux professionnels et les réseaux sociaux
  • La prospection physique ou porte-à-porte
  • Les annonces publicitaires et autres actions liées à la publicité

Le FMCG est le sigle de Fast Moving Consumer Goods. Il fait référence aux biens de grande consommation ou produits de grande consommation.

FacebookTwitterPinterestEmail
marque entreprise

La définition juridique donnée selon les dispositions de l’ordonnance n° 2019-1169 du 13 novembre 2019 présente la marque comme un signe qui permet de distinguer les produits ou les services d’une entreprise ou d’une personne physique de ceux d’autres personnes (physiques ou morales). Ce signe peut être verbal (nom, patronyme, pseudonyme, etc.), non verbal (symbole, logo, forme de l’article, conditionnement, etc.) ou peut être un ensemble des 2. En outre, la marque d’un produit peut être représentée par un son (marque sonore) ou une odeur (marque olfactive).

Elle évoque une histoire ou une anecdote et exprime des valeurs. Elle fait partie intégrante de la stratégie marketing d’une entreprise. En France, ce sont près de 70 000 marques qui sont déposées à l’Industrie Nationale de la Propriété Industrielle chaque année. Cet élément constitue un point de repère essentiel pour les consommateurs. Ceux-ci peuvent le reconnaître facilement et rapidement parmi d’autres produits ou marques similaires.

La marque est aussi considérée par les consommateurs comme une garantie, car elle est un gage de qualité. Avoir une marque à l’image positive est très avantageux pour les entreprises. Elle vous permet d’être reconnue et vous donne de la valeur. Ce qui encourage les consommateurs à vous faire confiance et à acheter vos produits ou s’offrir vos services. Elle vous permet également de vous différencier de la concurrence, de gagner plus de clients, de faire plus de ventes et de générer de gros profits.

La prospection est la recherche et l’identification de nouveaux clients potentiels pour une entreprise. Ces prospects sont ensuite transformés en client après un premier achat.

FacebookTwitterPinterestEmail
definition roi marketing

Le ROI (Retour On Investment ou retour sur investissement en français) est un indicateur important et largement employé en marketing. Il est utilisé par les entreprises pour analyser l’efficacité et la rentabilité d’une opération marketing réalisée. Également connu sous les appellations de Rendement sur le Capital investi (RCI) et rendement de l’investissement marketing, le ROI permet de connaître le réel impact de vos actions marketing et les bénéfices réalisés par rapport à l’investissement de départ.

Qu’est-ce que le ROI en marketing et comment le calculer ?

En prenant l’exemple d’une campagne marketing, le ROI vous permet d’avoir une idée du revenu sur investissement de la campagne en comparant les ventes réalisées avec le coût de l’opération. Le résultat est, comme pour la plupart des indicateurs, exprimé en pourcentage. Il existe plusieurs formules de ROI. Celle qui est couramment utilisée pour le calcul de cet indicateur est : ROI = (Gains financiers – Coût d’investissement)/Coûts d’investissement.

  • Un résultat inférieur à 1 signifie que vous avez perdu de l’argent. Par conséquent, l’investissement n’est pas rentable.
  • Un résultat égal à 1 signifie que vous n’avez eu ni perte ni gain. Cependant, il est assez rare d’obtenir un ROI égal à 1.
  • Un résultat supérieur à la valeur 1 signifie que l’opération est une réussite et que vous avez fait des profits.

La marque est un signe verbal ou figuratif qui est utilisé pour distinguer une entreprise, un produit ou un service sur le marché.

FacebookTwitterPinterestEmail
Définition du positionnement marketing

En général, le positionnement est le terme utilisé pour désigner la place qu’un produit ou une marque occupe dans l’esprit des consommateurs par rapport aux concurrents. Ce positionnement peut dépendre de plusieurs critères tels que le prix du produit, les caractéristiques, la qualité, l’image de l’entreprise, la notoriété de la marque, etc. Le consommateur considère donc le produit en le comparant à d’autres produits disponibles sur le marché.

Ce terme renvoie aussi au positionnement que recherche une entreprise pour l’un des produits qu’elle propose. Ce qui est différent du positionnement du produit aux yeux des consommateurs. Employé très rarement cette fois-ci, le positionnement peut également désigner les différentes actions mises en œuvre par l’entreprise pour avoir un certain positionnement aux yeux des consommateurs.

Le positionnement est l’élément qui va aider le consommateur à distinguer et à situer un produit parmi des produits similaires existant sur le marché. Un bon positionnement vous permet donc de vous démarquer de la concurrence. En effet, il vous différencie des autres acteurs qui évoluent dans le même secteur, afin que vous soyez facilement et rapidement reconnaissable. De plus, il vous permet d’accroître votre valeur aux yeux de vos clients. Notez que grâce à une carte perceptuelle ou mapping, vous pouvez vérifier le positionnement des différentes marques présentes sur le marché.

La notion de ROI correspond à un ratio financier qui mesure le bénéfice ou la somme perdue par rapport au montant initialement investi. Utilisé en marketing, il permet de savoir si les actions réalisées ont été une réussite ou un échec sur le plan financier.

FacebookTwitterPinterestEmail