Du travail

En Extrême-Orient, les asiatiques voient leur salut dans le travail. Au Moyen-Orient, les fanatiques islamistes n’ont que faire du travail et voient leur salut dans la religion et le retour au moyen-âge. En occident, le travail disparaît ou change de nature.

Dans nos pays la fin de l’ère industrielle annonce sans doute la fin du salariat capable de procurer un revenu stable et une protection sociale.
L’entreprise d’aujourd’hui tend à transférer aux travailleurs le risque lié à l’activité économique. Après l’externalisation des services, la sous-traitance généralisée, les contractuels qui remplacent les salariés permanents, l’entreprise en vient à confier à des travailleurs "libres" les tâches qu’elle confiait jadis aux salariés, telles celles des chauffeurs Uber avec leurs terminaux mobiles reliés à l’internet.
Parallèlement, l’automatisation  des taches, l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies détruisent des millions de postes de travail.
En France, contrairement à d’autres pays, la création d’emplois est insuffisante pour compenser cette déperdition...

» suite de l'édito
de Jacques Carles

Stationnement payant

La réforme, prévue par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) sera mise en place sur le territoire montpelliérain et métropolitain au 1er janvier 2018, comme sur l'ensemble du territoire national.
Ce nouveau dispositif du stationnement décentralisé transformera l'amende pénale actuelle en une redevance dont le montant serait désormais fixé par la collectivité locale, et qui en recevra d'ailleurs le produit. A compter du 1er janvier 2018, l'automobiliste ne commettra plus une infraction mais devra payer en remplacement son temps réel d'occupation.
Lors du dernier Conseil municipal du 20 octobre, la Ville de Montpellier a décidé de déléguer cette mission à un prestataire extérieur et donc d'externaliser le contrôle du stationnement payant pour une lutte plus efficace contre le non paiement du stationnement...

» Echos

"L'ÉLÉGANCE EN CONTINU " DE LOUISE DAHL-WOLFE

En clin d'oeil aux Trois Grâces veillant sur la place de la Comédie, le Pavillon populaire  de Montpellier présente, après Hélène Hoppenot et Elina Brotherus, une rétrospective du travail photographique de l'américaine Louise Dahl-Wolfe,  figure emblématique de la photographie de mode et du portrait hollywoodien du XXème siècle. 
Après s'être brièvement essayée à la peinture et au dessin, Wolfe travaille dans la photographie documentaire  pour rapidement s'orienter vers le monde de la mode, jusqu'alors représenté par des dessins et des illustrations. Elle popularise les prises de vue en extérieur ainsi que les portraits de célébrités...

» Culture/Photographie

Sur les pas des scribes au musée Lattara

Jusqu'au 2 janvier 2017, le Musée Henri Prades de Lattes nous donne à voir un parcours inédit sur l'Egypte ancienne du IVe siècle avant notre ère lorsque, sur les berges du Nil en l'an 394, de mystérieuses écritures apparurent, dernière découverte des écritures hiéroglyphiques connues.

Les 70 œuvres de l'Egypte ancienne parfois inédites ou méconnues sont organisées en sept sections qui jalonnent le parcours du visiteur. Tout autour de la figure du scribe assis...

» page Echos/Lattes

LA VILLE SE PORTE ACQUÉREUR DE L'ANCIENNE CASERNE DE CELLENEUVE

Cette signature officialise la clôture des négociations foncières entre l’Etat et la Ville concernant l’acquisition de l’ancienne caserne de gendarmerie de Celleneuve, qui sera cédée à la municipalité pour un 1 euro symbolique. L’acquisition par acte notarié interviendra d’ici la fin de l’année 2016. "Avec cette acquisition, la Ville souhaite développer un projet d’aménagement qui rayonnera bien au-delà du périmètre de l’ancienne caserne Celleneuve. Il s’inscrira dans une continuité paysagère avec les grands espaces verts du quartier et notamment le parc du château de la Piscine. Cette opération de 37 500 m² de surface accueillera un grand pôle sanitaire mutualiste, des logements, des commerces et activités et inclura un nouveau parc public" a souligné le maire de Montpellier...

 suite en page Echos/Montpellier

QUEL AVENIR POUR LE DOMAINE D'O ?

Suite à l'appel lancé par les salariés du domaine d'O, rejoints par le Collectif de professionnels pour la culture dans la métropole de Montpellier et le département de l'Hérault, et le collectif des spectateurs du domaine d'O, une centaine de personnes s'est réunie ce samedi 3 décembre au domaine d'O pour partager un pique-nique revendicatif devant le théâtre d'O. 
Comme le prévoit la loi NOTRe - Nouvelle organisation territoriale de la République - huit groupes de compétences dont celui de la culture seront transférés du département à la métropole de plein droit avant le 1er janvier 2017.
En attendant la signature d'un éventuel accord autour du préfét de l'Hérault vendredi prochain,  le collectif de professionnels a lancé la pétition "Monsieur le Préfet de l'Hérault ...

» Suite en page Echos

MATIÈRES SCULPTÉES DE JEAN ET FRANÇOIS POUS

L'espace Dominique Bagouet accueille jusqu'en janvier 2017 deux artistes catalans, Jean et François Pous, père et fils. L'exposition est une invitation à une immersion dans l'art brut : cet art populaire se traduit par l'usage improbable de techniques et de matériaux sous des formes très différentes et surprenantes !

Se côtoient les galets trouvés sur les plages du Boulou, creusés, burinés, grattés, de Jean Pous (1875-1973), laissant apparaître des animaux, des fleurs ou paysages parfois abstraits.
Juste à côté, contraste et continuité des oeuvres du fils, François Pous (1911-2003) qui façonne avec brio les matériaux les plus divers tels que le marbre ou encore le liège qu'il a commencé à sculpter enfant, dans la bouchonnerie familiale...

 » suite en page Beaux-Arts/Expos

la place de la Comédie vers 1840

Voici un des plus anciens clichés photographiques de Montpellier. A l’exception d’une photo datée du 18 octobre 1839, prise par un opticien de la ville, M. Philippe, il n’en existe pas de plus vieux. Ainsi, Montpellier rejoint Paris, dont la plus ancienne photographie connue, boulevard du Temple, date de 1839.
Fabrice Bertrand remet le cliché en lumière pour honorer la mémoire de Roland Jolivet, auteur et savoureux conteur de l’histoire locale, disparu il y a un an, qui l’avait présenté dans un de ses ouvrages, "Montpellier Secrète et Dévoilée" . Le brillant érudit montpelliérain en décrit les grandes lignes, en cours d'étude: la statue des Trois Grâces, alors plus proche du théâtre et sans son œuf...

 » Patrimoine
Histoire de Montpellier

VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE AU CHU

C'est la première fois que le CHU fait appel à des volontaires en service civique.

Ils étaient plus de 500 ce mercredi 9 novembre à venir se présenter à l'hôpital la Colombière de Montpellier. Tous veulent décrocher une mission de service civique auprès du CHU de Montpellier. Tour à tour, ils ont passé des entretiens de motivation de quelques minutes avant de déposer leur CV.

En janvier 2017, ils seront 60 à rejoindre les différents secteurs d'activité...

 

» Suite en page Echos/Montpellier

LES RACINES DES PLANTES PERÇOIVENT LES INONDATIONS ET Y RÉPONDENT

On savait déjà les racines des plantes capables de percevoir séparément de nombreuses propriétés du sol (disponibilité en eau, en nutriments et en oxygène), sans comprendre comment elles intègrent les variations simultanées de ces différents signaux pour y réagir de manière adaptée. Des chercheurs montpellierains viennent de découvrir un mécanisme permettant à la plante...

» En page Culture/Sciences

HÉRAULT : LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL

Le préfet de l’Hérault réaffirme vigoureusement sa détermination dans la lutte contre le travail illégal et la concurrence déloyale qui dégrade les conditions de travail, et détruit l’emploi.

En effet le tribunal administratif a confirmé vendredi dernier la légalité de l’arrêté du préfet de l’Hérault concernant la cessation d’activité temporaire des sociétés Norteman et Armature construction.
La lutte contre le travail illégal, préjudiciable aux salariés, aux entreprises et aux finances publiques, est une des priorités des services de l’Etat...

 » suite en page Echos/Hérault

Fortune de mer

Au XIIIème siècle, la fortune de mer soit, ''fortuna maris'' correspondait à un accident sur l'eau et devient au XVIème, un naufrage après une tempête. La fortune de mer est, aujourd'hui, un objet trouvé au bord de la mer après une tempête. En cette fin d’année, c’est le moment pour flâner sur les plages dépourvues de touristes et autres baigneurs. Mais à y regarder de plus près, on trouve beaucoup de choses à observer sur le sable de nos plages, et des curiosités dont quelquefois nous ignorons même le nom. En voici quelques unes parmi tant d’autres...


» Environnement

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !

L'infolettre, c'est gratuit