Pays de vieux, pays foutu ?

Au Japon  la vente des couches pour séniors est plus élevée que celles pour bébés et l’économie stagne depuis des années.
En France nous n’en sommes pas encore là car le renouvellement des générations est presque assuré avec un taux de la natalité de 2 enfants par femme mais le pays vieillit néanmoins rapidement car la mortalité diminue fortement grâce aux progrès de la science et à une politique de santé publique jusqu’alors préservée. En Languedoc-Roussillon, selon l’INSEE, en 2030, il y aura 89.300 personnes âgées ayant besoin d'aide pour accomplir les actes essentiels de la vie courante.
Ce vieillissement a des conséquences considérables.
Il est d’abord perçu comme un déclin face à la montée des pays jeunes. L’Europe vieillissante est globalement  immensément riche mais,  dans la plupart des pays européens,  les inégalités se creusent  et  les populations ont le sentiment que la chute est là.  Chacun craint de voir sombrer son pays, sa culture et lui avec.
L’autre, l’immigré ou le réfugié est alors perçu comme une menace d’autant plus forte que souffle un vent moyenâgeux de guerre de religions et de racisme...

» suite de l'édito

37 entreprises d’Occitanie au CES à Las Vegas

Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie/Pyrénées- Méditerranée en charge du développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur sera présente au CES à Las Vegas du 5 au 7 janvier 2017 pour soutenir le dynamisme des entreprises régionales centrées sur l’innovation.
L’enjeu de cette nouvelle participation au CES est, comme le souligne Carole Delga, présidente de la Région et présidente de Sud de France Développement, de devenir un leader dans l’économie innovante et en particulier dans l’industrie.
La Région pilote avec Sud de France Développement et Madeeli cette action collective "CES" avec l’appui de la Maison de la Région à New York et accompagne une trentaine d’entreprises qui représenteront la région Occitanie au Consumer Electronic Show (CES). Organisé chaque année à Las Vegas depuis plus de 40 ans, il est devenu le plus important salon international professionnel consacré à l’innovation en électronique grand public...

» Economie

LES VŒUX DE KLÉBER MESQUIDA AUX HÉRAULTAIS

Kléber Mesquida, président du conseil départemental a présenté ses vœux à la population depuis l'Hôtel du Département à Montpellier.
Entre solidarité et actions, Kléber Mesquida a ouvert son discours en rendant hommage à toutes les victimes des attentats qui ont touché la France en 2016. « Comme disait Camus « sans la culture et la liberté relative qu’elle suppose, la société (même parfaite) n’est qu’une jungle. Aussi, toute création authentique est un don à l’avenir ». Cette ambition culturelle, l’Hérault va la poursuivre en 2017 notamment à travers HERAULT CULTURE afin que la création artistique et le spectacle vivant soient diffusés sur tout le territoire...

« En 2017, nous sanctuariserons le budget de la culture. Cette ambition trouve son sens dans les accords de transfert de compétences à la Métropole, la pérénnisation des festivals du Domaine d’O, Printemps des Comédiens…  »

» Echos/Hérault

AGORA DU CRÈS

Après deux ans de construction, l'Agora du Crès fut inaugurée à l'occasion d'une après-midi "portes ouvertes". Lieu de rassemblement politique, mercantile et social, l'agora de la Grèce antique a donné son nom à cet espace pour servir la scène artistique régionale.
Les Cressois se pressaient nombreux dans le hall et sur le parvis. Le nouvel espace évoque un temple grec, d'une superficie de 1300 m2 dont la couverture est maintenue par 9 énormes mégalithes de granit pesant chacun 19 tonnes. Un vaste hall d'accueil conduit à la salle de spectacle en forme d'oeuf pouvant accueillir 250 personnes. L'ensemble est doté d'une acoustique excellente qui permettra une belle programmation pluridisciplinaire.
Monsieur Gabriel Lucas de Leyssac, Directeur artistique de l'Agora mais aussi du Kiasma à Castelnau-le-Lez qui sera inauguré en Juin 2017, a concocté une programmation riche dans ces 2 salles pour cette saison 2017...

» page Echos/Le Crès

LE PRÉFET À LA CGI

Société de service informatique, CGI est un groupe démarré il y a 40 ans au Canada et 5ème acteur mondial indépendant en technologie de l'information. Elle compte 22 sites d'implantation répartis en France, au Maroc, au Luxembourg et offre un large portefeuille de services en informatique, management, développement et maintenance d' applications informatiques et aide à l'intégration numérique des grands comptes. Elle conseille l'industrie, les transports, les médias, les écoles.
Le site montpelliérain installé à Castelnau-le-Lez est un centre d'excellence dont l'objectif - comme celui de Toulouse - est d'aider les organismes publics et entreprises à maîtriser les dernières innovations en matière de cyber sécurité, big data...
1000 salariés travaillent en Occitanie dont 350 à Montpellier et cette société en pleine croissance prévoit une embauche de 68 salariés supplémentaires en 2017 à Castelnau-le-Lez...

 suite en page Echos/Castelnau-le-Lez

ROBUSTA 1 B DERNIER NÉ DE L'UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER

Après Robusta 1 lancé en 2012 depuis Kourou en Guyane, étudiants et chercheurs montpelliérains  travaillent sur un nouveau nanosatellite avec de nombreux débouchés pour les étudiants, tandis qu'au même moment, des entreprises aéronautiques toulousaines viennent s'implanter sur le campus Saint-Priest, Centre Spatial Universitaire de Montpellier soutenu par la Fondation Van Allen qui finance la formation des étudiants.
Robusta 1 B, un minuscule boîtier bourré de composants et de hautes technologies, à l'abri des poussières dans une salle blanche, est prêt à être envoyé en orbite autour de la terre. Le nanosatellite doit décoller en février 2017...

» Suite en page Sciences

RÉTROSPECTIVE D'UN PEINTRE MONTPELLIÉRAIN FRANÇOIS ROUAN

A partir du 4 février 2017, le musée Fabre de Montpellier honore un de ses enfants qui n'avait jamais fait l'objet d'une rétrospective dans sa ville natale.
En effet, l'exposition "François Rouan, Tressages, 1966-2016" va mettre en valeur le travail de peinture de l'artiste né à Montpellier en 1943. Mené depuis le milieu des années 60, ce travail exigeant, jouant tantôt d’une monochromie presque austère, tantôt d’une exubérance colorée et baroque, déploie les différentes modalités d’une technique inventée dès 1965 : le tressage.
L’exposition retracera ces quelques cinquante années de peinture avec une sélection très serrée : une cinquantaine de tableaux seulement, choisis parmi les plus importants, pour jalonner ces cinq dizaines d’années, de 1966 à 2016..

 » suite en page Beaux-Arts/Expos

la place de la Comédie vers 1840

Voici un des plus anciens clichés photographiques de Montpellier. A l’exception d’une photo datée du 18 octobre 1839, prise par un opticien de la ville, M. Philippe, il n’en existe pas de plus vieux. Ainsi, Montpellier rejoint Paris, dont la plus ancienne photographie connue, boulevard du Temple, date de 1839.
Fabrice Bertrand remet le cliché en lumière pour honorer la mémoire de Roland Jolivet, auteur et savoureux conteur de l’histoire locale, disparu il y a un an, qui l’avait présenté dans un de ses ouvrages, "Montpellier Secrète et Dévoilée" . Le brillant érudit montpelliérain en décrit les grandes lignes, en cours d'étude: la statue des Trois Grâces, alors plus proche du théâtre et sans son œuf...

 » Patrimoine
Histoire de Montpellier

MUSÉE ALBERT DUBOUT JUSQU'AU 30 MARS 2017

Le bâtiment la Redoute de Ballestras construite pierre par pierre par les compagnons du Devoir au XVIIe abrite le musée construit sur une presqu'île dès 1992.
Durant plusieurs décennies, Albert Dubout, le dessinateur humoriste et caricaturiste amoureux des chats a mis en scène sous ses traits de crayon incisifs la vie des Palavasiens dont il faisait partie. Fort d'avoir immortalisé la vie quotidienne des gens qui fréquentaient la station balnéaire de Palavas les Flots, ses affiches et autres supports qui placent les gens du sud dans des situations cocasses, le petit train à vapeur, les allées et venues à la plage, tout est prétexte à sourire...

» Suite en page Culture

LES RACINES DES PLANTES PERÇOIVENT LES INONDATIONS ET Y RÉPONDENT

On savait déjà les racines des plantes capables de percevoir séparément de nombreuses propriétés du sol (disponibilité en eau, en nutriments et en oxygène), sans comprendre comment elles intègrent les variations simultanées de ces différents signaux pour y réagir de manière adaptée. Des chercheurs montpellierains viennent de découvrir un mécanisme permettant à la plante...

» En page Culture/Sciences

HÉRAULT : LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL

Le préfet de l’Hérault réaffirme vigoureusement sa détermination dans la lutte contre le travail illégal et la concurrence déloyale qui dégrade les conditions de travail, et détruit l’emploi.

En effet le tribunal administratif a confirmé vendredi dernier la légalité de l’arrêté du préfet de l’Hérault concernant la cessation d’activité temporaire des sociétés Norteman et Armature construction.
La lutte contre le travail illégal, préjudiciable aux salariés, aux entreprises et aux finances publiques, est une des priorités des services de l’Etat...

 » suite en page Echos/Hérault

Fortune de mer

Au XIIIème siècle, la fortune de mer soit, ''fortuna maris'' correspondait à un accident sur l'eau et devient au XVIème, un naufrage après une tempête. La fortune de mer est, aujourd'hui, un objet trouvé au bord de la mer après une tempête. En cette fin d’année, c’est le moment pour flâner sur les plages dépourvues de touristes et autres baigneurs. Mais à y regarder de plus près, on trouve beaucoup de choses à observer sur le sable de nos plages, et des curiosités dont quelquefois nous ignorons même le nom. En voici quelques unes parmi tant d’autres...


» Environnement

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !

L'infolettre, c'est gratuit